Les récifs artificiels, une seconde et dernière opportunité

récifs artificiels, description

Une technique vieille de plusieurs siècles.

Les Japonais, gros consommateurs des produits de la mer ont depuis des lustres construit des structures de bambou afin de favoriser la prolifération de poissons, de coquillages et de coraux.

Aujourd’hui il s’agit d’un enjeu majeur pour ce pays auquel répondent des investissements massifs et réguliers, avec des solutions technologiques d’avant-garde à grande échelle.

D’autres pays ont suivi cette voie pour de nombreuses raisons : repeuplement, développement d’activités de loisirs, maintien de la pêche artisanale aux abords des sites, lutte contre le chalutage, protection des herbiers, restauration des fonds suite à des destructions humaines ou naturelles.

Est-ce une solution idéale ?

Probablement non, tant les fonds marins côtiers en particulier sont malmenés. Les spécialistes sont très attentifs aux suivis de ces installations. Il reste, pour les kayakistes qui sont parfois aussi plongeurs, le spectacle de la vie marine revenue en lieu et place d’un fond stérile particulièrement déprimant.

National Ocean services

Si vous voulez découvrir une de ces approches, le site de la NOAA est tout à fait éclairant.
Sans compter les articles complémentaires comme :

- Quel est le Great Pacific Garbage Patch?
- Qu'est-ce qu'un courant de turbidité ?
- Qu'est-ce que la mousse de mer ?

Dernier point, une très belle photo et vidéothèque en ligne d'accès facile.

• Site NOAA >>>

1 - Un peu de tout

Bateaux - marchands et militaires — y compris de fort tonnage, carcasses de voitures, structures de béton ou de métal issues de démolition, blocs de pierre, pneus... tout a été utilisé avec plus ou moins de bonheur. On constate cependant que la colonisation de ces récifs artificiels est assez rapide, même si certains préféreraient qu'on livre ces installations un peu moins au hasard. On peut cependant légitimement se poser la question quand on voit le nombre important de bateaux abandonnés et non réparables dans les marinas, ne feraient-ils pas d'excellents abris et supports pour bon nombre de locataires ?

2 - Structure dite : table du fakir

Plateau recevant des poteaux en béton (souvent recyclés), et abritant des paniers en acier remplis de coquilles d'huîtres. Ces derniers constituent des abris idéaux pour de nombreuses espèces animales et végétales.

3 - Maison de maçon

De simples parpaings peuvent devenir des demeures tout à fait convenables, le béton semble être d'ailleurs le matériau préféré des aménageurs de récifs artificiels.

4 - Les bons tuyaux

Buses et tuyaux conviennent parfaitement pour qui cherche un abri avec deux issues...

5 - Filières

C'est un ensemble complexe de filets et de cordages flottants qui permettra à de nombreux organismes de se fixer. Coraux et végétaux pourront s'y épanouir en toute tranquillité.

6 - C'est dans les vieux pots...

Les poulpes sont très contents d'y trouver un abri à la mesure de leurs besoins. Paradoxe, ces pots ont depuis des temps immémoriaux été utilisés pour la pêche de ces derniers.

7 - H.L.M. d'une banlieue pas morose

Un grand nombre de structures préfabriquées — cubiques, pyramidales, hexagonales — ont été mises au point, leurs tailles et leurs aménagements sont là pour favoriser la venue de très nombreux habitants.

• Conseiller technique : J-P Magnien.

Accueil - Glossaire - Plan du site - Remerciements et attributions - Mentions légales -

Droits de reproduction et de diffusion réservés à kayak-univers.com. Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel. Reproduction rights reserved kayak-univers.com The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. VF 4.4