Techniques de base pour le remorquage
d'un kayak de mer toute en sécurité

Remorquage en kayak de mer, description des méthodes

Tout kayakiste doit envisager qu'un jour il sera appelé à remorquer ou a être remorqué.
Pour ce faire, un minimum de matériel et d'entraînement sont nécessaires.

Par beau temps cela s'apparente à un jeu, mais par mauvaise mer chaque détail compte, autant mettre toutes les chances de son côté.

Le lien entre les deux kayaks peut être de deux natures :

- Cordage (bout) d'un diamètre minimum de 6/8 mm et de couleur(s) vive(s) + flotteur(s) et amortisseur + mousquetons

- Cordage flottant (corde de sauvetage) + mousquetons. Ce cordage est souvent vendu dans un sac de transport verrouillé par velcro.

Certains gilets de flottaison sont équipés de poche et de fixation à l'arrière pour la corde de sécurité.

Dans l'ordre de fixation.

2 - Fixation du kayak remorqué à l'avant du kayak grâce à un mousqueton de sécurité inox accroché de préférence à la ligne de vie.

1 - Fixation à partir du kayak remorqueur via un mousqueton de sécurité inox.
Le point d'ancrage (pontet prolongé ou gilet) doit se situer autour de l'hiloire afin de gagner en manœuvrabilité et surtout de pouvoir faciliter un décrochage d'urgence.

Certains préfèrent utiliser un nœud largable (voir plus bas) pour encore plus de facilité.

L'adjonction d'un système d'amortissement : ressort, amortisseur de mouillage ou plus simplement formé de sandow 6/8 mm est très fortement conseillé.

nœud largable kayak de mer
Accueil - Glossaire - Plan du site - Remerciements et attributions - Mentions légales -

Droits de reproduction et de diffusion réservés à kayak-univers.com. Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel. Reproduction rights reserved kayak-univers.com The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. VF 4.4