Glossaire du kayak de mer

Les définitions proposées sont pour la plupart partagées par tous. Cependant, il convient de demander une certaine tolérance au lecteur voire une certaine forme d'humour.

Si une définition vous paraît absente, non fondée ou incomplète sur le fond, l'envoi d'un mail de votre part pourra - pourrait - permettre de rectifier celle-ci.

...........................................................................................

• Abattre

Un kayak qui abat se détourne de l'origine du vent. Il est dit "mou". Contraire : loffer.

• Affranchir

Terme de marine qui signifie vider la cale de son navire. Certains kayakistes utilisent ce terme lorsqu'ils vident leur embarcation à l'aide d'une pompe électrique.

• Aileron

Sorte de dérive située sous les kayaks gonflables. Fixe ou démontable, il permet de mieux garder le cap et de légèrement augmenter sa vitesse.

• Alidade

Règle graduée portant un instrument de visée et permettant de mesurer les angles.

• Amarre

Cordage servant à attacher son kayak. La cadène est idéale pour cette fixation.

• Amer

Objet fixe et très visible dit : "remarquable", situé sur la côte, servant de repère identifiable sur la carte. Par exemple : un phare, un bâtiment, un monument, un grand arbre.

• Ancre flottante

L'ancre flottante est destinée à ralentir les dérives d'une petite embarcation.Elle est faite d'une toile synthétique en forme de cône ouvert retenant plusieurs centaines de litres d'eau.

• Anorak

Même si ce nom apparaît comme un peu dépassé, tant le vêtement dont il est question prend sa source à l'origine du kayak pratiqué par les peuples du Nord. Aujourd'hui donc, on désigne l'anorak par veste ou vareuse en lui demandant bien évidemment les mêmes qualités sinon plus que son ancêtre.

• Appui(s)

Ensemble de manœuvres effectuées avec la pagaie et l'ensemble du corps. Appui en suspension, appui tiré, appui en poussée.

• Assiette

En plaçant son buste en avant ou en arrière on agit sur le comportement du kayak. Reprise ou stop.

• Asymétrique - Pagaie

Type de pagaie dont le côté supérieur — pale — est légèrement plus long que le côté inférieur. Ce type de pagaie s'est généralisé pour le kayak de mer.

• Babord

Désigne le côté gauche, lorsqu'on est face à la marche du kayak. Les bateaux pouvant eux naviguer de nuit ont des feux de couleur rouge sur leur côté gauche.
Rouge/gauche facile à retenir !

• Baidarka - Baïdarka - Aleutian kayak

Kayak traditionnel originaire des îles Aléoutiennes entre l'Alaska et la Sibérie. Ce bateau doit ses performances exceptionnelles à une longue tradition de construction qui repose sur des formes tout à fait particulières. Proue et poupe tout à fait originales. Pour en savoir plus un excellent livre : Construire et utiliser les kayaks de l'Arctique de F. Claeys, C. Claeys, G. Huguenin et L. Bourdon aux Éditions Le Canotier.

• Balise de détresse

Petit appareil permettant d'envoyer un signal de détresse à un centre de traitement via un satellite. Une fois le message traité un centre de recherche et de secours vient prendre le relais.

• Bande de ragage

Ajout de matière, en général bande de fibre déposée sous la coque — lors de la construction du kayak ou par la suite — et qui permet de renforcer cette dernière. Ainsi, on lutte contre les effets des frottements lors des mises à l'eau et débarquements délicats.

• Bakélisé

Ce dit d'un bois constitué de plusieurs feuilles de placage — contreplaqué — qui a reçu un traitement lui permettant d'être utilisé dans des milieux humides. Autre appellation : contreplaqué marine. Ce contreplaqué marine permet de construire des couples très performants pour les kayaks pliants notamment.

• Baril - Baril étanche

Contenant résistant et étanche. Un grand nombre de contenances est disponible — de 4 à plus de 50 litres.

• Bouchon - Bouchon de nable

Bouchon de vidange, on le retrouve principalement sur les SOT, et en particulier sur ceux destinés à la pêche.

• Brassière de sécurité

Voir gilet de flottaison

• Brise - Phénomène de brise - Définition Météo France

"Situation caractérisée par l'alternance de brise de mer (le jour) et de brise de terre (la nuit). Les brises sont surtout sensibles par temps ensoleillé (pas forcément anticyclonique) et air instable."

• Bout

Corde en langage marin. Prononcer le "t" devant des marins Bretons sinon vous ne serez pas pris au sérieux.

• Bouchain vif

Angle(s) sur la coque du kayak qui permet de stabiliser le kayak par mer formée, et de surfer plus facilement.

• Cabillot

Sur un kayak c'est tout simplement la poignée de portage que l'on trouve à l'avant et à l'arrière de celui-ci. Composée d'une cheville en bois ou plastique traversée d'une cordelette ou d'une sangle.

• Cale-cuisses

Jeu de mousses permettant de faire corps avec son kayak. Non seulement ces mousses sont particulièrement efficaces par mer agitée, mais elles rendent la navigation beaucoup plus confortable. Les SOT s'équipent d'une sangle permettant de bloquer les jambes.

• Cale-pieds

Les cale-pieds constituent un élément majeur dans la pratique du kayak. Comme leur nom l’indique ils permettent le calage efficace notamment pendant le pagayage — attaque. La force de celui-ci se répartissant tout le long du corps. Les cale-pieds sont pour la plupart réglables, ce qui permet d’adapter sa position en fonction de sa navigation. Pour kayaks disposant d’un gouvernail ces cale-pieds deviennent des sortes de palonniers, par un jeu de drisses ou de courroies relayées par des câbles.

• Cadène

Anneau métallique fixé à l'avant et parfois à l'arrière d'un kayak. Il permet le remorquage et la fixation d'un antivol lorsque le kayak est sur un véhicule ou à quai.

• Cap

Angle entre la direction du nord qui est son origine et l’axe du bateau dans le sens des aiguilles d’une montre.

• Carqit

Autre dénomination d'un kayak traditionnel groenlandais.

• Chaise moteur

Dispositif fixé à l'arrière du kayak — en général kayak de pêche de loisir — destiné à recevoir un moteur électrique ou un petit moteur thermique.

• Chandelle

C'est mettre volontairement ou involontairement son kayak à la verticale...

• Chariot de mise à l'eau

Accessoire permettant d'amener facilement un kayak jusqu'à sa mise à l'eau. C'est un berceau pliant ou fixe recevant des roues de plus ou moins grand diamètre. Il existe des kits de roues spécifiques pour des kayaks en polyéthylène qui se fixent sur un axe à la poupe.

• Circulaire

Mouvement ample de pagaie permettant de pivoter fortement.

• Combinaison sèche

La combinaison sèche est le vêtement technique par excellence. Elle permet d'envisager des navigations en eaux froides dans et hors de son kayak. Elle garantit si elle est bien utilisée d'être au sec grâce à ses coutures étanches et ses systèmes de serrage aux poignets et chevilles.

• Compas dit « de relèvement »

Sert à mesurer un angle dit de relèvement par rapport à un amer. Il se tient à la main, bras tendu afin de viser l’amer choisi grâce à l’alidade et de lire le relèvement sur le disque gradué en degrés.

• Coque

Partie inférieure du kayak.

• Corde de sécurité

Ensemble de corde et d'anneaux permettant le remorquage d'un kayakiste en difficulté. Cette corde devrait être égale en longueur au double d'un kayak. Le cordage est flottant ou comporte des flotteurs additionnels.

• Couple

Pièce transversale — à 90° — en bois ou en aluminium faisant partie de la structure d'un kayak démontable. Les couples peuvent être solidaires de la quille via un axe charnière, ou tout simplement clipsés.

• Croisée - Croisement des pales

Concerne les pagaies doubles, les pales peuvent être plus ou moins croisées — anglées. De 0° à 90 dans l'absolu, mais en général c'est un angle de 60° qui est utilisé.

• Deck

Les kayakistes qui ne sont pourtant pas des snobs, utilisent ce terme anglais plutôt que celui de pont. Ce terme a été très utilisé dans les années 30 chez les constructeurs de kayak pliant, ils désignaient ainsi le partie supérieure de la peau qui était en général en coton lourd.

• Défrapper

Détacher un cordage.

• Dépression - Définition Météo France

"Zone où la pression est basse par rapport au voisinage, représentée par une isobare fermée. Plus on s'approche du centre, plus la pression diminue. On dit d'une dépression qu'elle se creuse ou au contraire qu'elle se comble. Dans l'hémisphère nord, les vents tournent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre autour de la dépression. Dans l'hémisphère sud, c'est l'inverse."

• Dénage

Rétropropulsion qui conduit à un déplacement vers l'arrière ou a une rotation.

• Dérive

Pièce immergée rétractable via une manette ou fixe, la dérive est précieuse pour corriger les effets du vent ou/et des courants qui agissent de travers et font dévier le kayak de sa trajectoire initiale.

• Dessaler

C'est se retrouver dans l'eau et en même temps dans son kayak. Situation peu confortable surtout par mer agitée. Le salut passe par la qualité de la jupe, et la technique assimilée de l'esquimautage.

• Drisse

Cordelette chez les marins. Évitez de parler de ficelle.

• Drosser

On est drossé lorsque le courant, les vagues et le vent nous poussent hors de notre route initiale. Être drossé(e) sur des rochers ne fait pas partie des bons moments pour un kayakiste et son embarcation.

• Échelle de Beaufort

L'échelle de Beaufort compte douze degrés.Les services météorologiques effectuent une estimation permanente permettant à tous les navigateurs de connaître l'état de la mer.
Il va sans dire que les kayakistes sont particulièrement attentifs à ces informations vitales.

• Écope

Pelle creuse en nylon permettant de vider son kayak de l'eau indésirable. L'écope est attachée au kayak par un lien, elle est obligatoire passé la bande de 300 m. L'écope a pour cousines : l'éponge et la pompe à main.

• Embâcle

Objet flottant venant de crue (tronc, branche...), que l'on trouve sur les grèves.

• Entrée maritime - Définition Météo France

"Désigne l'arrivée sur la côte d'une masse d'air maritime donc humide. Elle se traduit par une baisse de température l'été et, parfois, par une diminution de la visibilité, l'arrivée de nuages bas voire de brume ou même de brouillard." Un piège pour les kayakistes débutants, et les autres...

• Ergomètre kayak

Appareil permettant l’entraînement hivernal. La gestuelle ainsi que presque toutes les contraintes physiques sont restituées.

• Esquimautage

L'esquimautage est une technique ou plus exactement un ensemble de techniques qui permettent de sortir de mauvais pas. Il n'est pas difficile d'imaginer l'importance de l'esquimautage pour les populations du Grand Nord. Chavirer dans une eau glacée, avec des vêtements lourds et pas du tout étanches c'était condamner à très court terme le malheureux chasseur-pêcheur.
Se redresser sans quitter son kayak est un gage de sécurité et peut même devenir une discipline à part entière pour ceux et celles qui excellent dans cet exercice.

• Estran

Zone qui se situe entre le point le plus haut de la marée et le point le plus bas.

• Étale

Moment neutre où la mer ni ne descend ni ne monte.

• Étrave - Proue

Avant du kayak, selon sa finesse et sa hauteur, le bateau se comportera différemment face à la vague. Une étrave relevée passera au-dessus de la vague, mais sera plus sensible au vent fort.

• Fardage

Constitue tout ce qui peut donner une prise au vent. Sur un kayak, ce peut être la structure même (hauteur de pont — deck —, proue relevée), mais aussi le chargement (sac de pont, bardas divers). Si l'on pousse plus loin le raisonnement la pagaie en phase aérienne, et la stature du kayakiste peuvent rentrer en ligne de compte.

• Flot

Flot ou montant définit la période pendant laquelle l'eau monte. Jusant ou perdant pendant laquelle elle descend

• Flotteur de pagaie — paddle float

Pour le kayakiste solitaire qui ne maîtrise pas l'esquimautage, il existe le flotteur de pagaie qui se fixe sur une pale, et que l'on gonfle ou qui est fait de mousse. On obtient ainsi une sorte de béquille qui prend appui sur l'eau, et permet de remonter par l'arrière ou le côté du kayak.

• Flottaison (ligne de)

La ligne de flottaison est la ligne qui sépare la partie immergée de la coque du kayak de celle qui est émergée. En général, cette ligne est presque au milieu de la hauteur totale du kayak.

• Fibre de verre, composite

Rentre dans la fabrication de kayaks rigides. Fibre de verre, kevlar et résine habillent des formes — moules — permettant d'obtenir des bateaux rigides aux longueurs significatives. Sensible aux chocs de surface, ce matériau peut être assez facilement réparable.

• Fortune de mer

Évenement maritime conduisant dans le pire des cas au naufrage d'un bateau. Il est a noté que le mot fortune n'est jamais employé dans le sens de "bonne fortune", les marins sont-ils d'indécrottables pessimistes ?

• Front froid ondulant - Définition Météo France

" Front froid présentant des ondulations. La présence d'un tel front est toujours signalée dans les bulletins, car il existe souvent un risque de creusement d'une petite dépression au " sommet " de l'ondulation, pouvant engendrer une aggravation significative du temps."

Accueil - Glossaire - Plan du site - Remerciements et attributions - Mentions légales -

Droits de reproduction et de diffusion réservés à kayak-univers.com. Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel. Reproduction rights reserved kayak-univers.com The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. VF 4.4