Biodégradabilité des déchets que nous rencontrons hélas,
en mer !

illustration décrivant la biodégradabilité des déchets en mer

Qui n’a pas au cours du plus petit de ses périples en mer, croisé - et ramassé (one point) - un sac en plastique, une canule pharmaceutique, un morceau de polystyrène, une couche absorbante ou un tampon hygiénique, pouah (!) ?

Qui n’a pas pesté contre ces témoins du manque de respect de notre environnement ?

Qui n’a pas frémi à la simple déduction de ce que l’on voit en surface et de ce qui se passe hélas au fond ?

Qui n’a pas ramassé et mis sur le pont de son kayak ces indésirables objets flottants en vue de les déposer dans la benne du port ?

Définition de la biodégradabilité

Conseiller technique : J-P Magnien.

Et si l’on commençait par une définition forcément un peu réductrice : un produit est biodégradable s’il est décomposé naturellement par des organismes vivants.

Donc, la question est : en combien de temps la nature pourra absorber nos déchets ? Si tant est que l’écosystème soit en mesure de le faire. Saturation, profondes modifications des milieux, matériaux « indigestes »... sont autant de freins à ce processus.

Paradoxe : les matières plastiques qui ont coulé, et les métaux se recouvrent d’algues et de plantes marines qui les protègent de l’oxydation... Les déchets deviennent des microrécifs. Sont-ils alors encore des déchets ? S’ils ne sont pas toxiques — piles*, batteries, tuyau de plomb…—, quoique enlaidissant le fond marin avant d’être recouverts, ils s’incorporeront peu à peu à celui-ci sans conséquence, voire avec profit comme ces milliers de vieux galions éventrés en fond des océans qui abritent des millions de poissons ! La mer avec indulgence pour l’Homme absorbe ses déchets en créant la vie !

* Le mercure d'une seule pile jetée dans la nature pollue 1 mètre cube de terre et 1 000 mètres cubes d'eau pendant plus de cinquante ans.

Une solution à la portée de tous : utilisez des détergents biodégradables

Les tensioactifs sont responsables de l'asphyxie des écosystèmes marins.
Une solution simple, efficace et peu coûteuse : le vinaigre blanc, a lui seul il remplace aisément : tous les produits nettoyants, désinfectants, anticalcaire,...

Accueil - Glossaire - Plan du site - Remerciements et attributions - Mentions légales -

Droits de reproduction et de diffusion réservés à kayak-univers.com. Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel. Reproduction rights reserved kayak-univers.com The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. VF 4.4