Objet d’étonnement et de fascination des premiers Européens, la pirogue à balancier — va’a, waka, wa’a vaka pour les Polynésiens — par ses qualités marines et esthétiques a su conquérir non seulement des territoires lointains, mais aussi le cœur d’amoureux de la mer.

Le parallèle peut être fait avec les explorateurs du 19e siècle face aux peuples du Grand Nord et leurs kayaks traditionnels.

La pirogue polynésienne
VA'A, une pratique venue du bout du monde

Va'a introduction

La pirogue sert de base à un sport à part entière très prisé en Polynésie où se déroulent de nombreuses compétitions âprement disputées.

Elle séduit également de nombreux amateurs dans le monde y compris dans des eaux moins chaudes et moins turquoises.

VA'A course

La forme de la coque — très effilée — permet d’atteindre des vitesses supérieures aux kayaks de mer, le balancier quant à lui assure l’équilibre de l’ensemble. Ainsi, on dispose d’un bateau prêt à affronter tous les types de mer.

Plaisirs solitaire et collectif

Autre particularisme : la pirogue polynésienne se pratique de 1 à 12 personnes — V1 à V12.

Bien entendu, les longueurs de coque sont proportionnelles, mais le plaisir de partager une navigation à un même rythme, et dans un même effort n’est à nul autre pareil.

• VA'A en France >>>


Accueil - Glossaire - Plan du site - Remerciements et attributions - Mentions légales -

Droits de reproduction et de diffusion réservés à kayak-univers.com. Les éléments iconographiques appartiennent à leurs propriétaires respectifs et ne peuvent être reproduits de quelconques manières sans leur accord formel. Reproduction rights reserved kayak-univers.com The iconographic elements are property of their respective owners and may not be reproduced in any way without formal agreement. VF 4.4